vendredi 13 décembre 2013

L'été où je t'ai retrouvé [Jenny Han]


SynopsisBelly avait l'habitude de compter fébrilement les jours avant ses retrouvailles avec Conrad et Jeremiah, dans la maison de la plage. Mais... rien n'est plus comme avant. Conrad s'est renfermé sur lui-même et il ignore Belly qu'il a pourtant aimé l'été passé. Quand Jeremiah appelle la jeune fille à l'aide car Conrad a disparu, elle décide de tout faire pour retrouver celui qui fut son premier amour... Belly et Jeremiah prennent la route vers le seul endroit où Conrad a pu se réfugier : la maison de la plage...

Ma critique personnelle: J'avais lu le tome 1 de cette saga pendant les grandes vacances, et ayant bien aimé, j'ai donc décidé de lire la suite. Et je n'ai pas été déçue de cette lecture, bien que le premier tome était mieux.

Il y a une différence entre les deux tomes: dans le premier, il y avait quelques flash-backs qui racontaient les autres étés de Belly passés à la maison des Fishers, alors que dans le 2, on ne vit qu'un seul été, et encore, l'histoire ne se déroule que en quelques jours, ce qui fait que l'histoire est assez courte quand on regarde bien.
Mais l'histoire a beau s'être déroulée en quelques jours, les événements ne manquaient vraiment pas à l'appel! Et c'est en partie grâce à ça qu'on apprécie cette lecture.
Bon, bien sûr, comme dans le premier tome, tout ce qui va se passer, on le sent, c'est prévisible. Mais ça ne dérange pas plus que ça, car dans le fond, c'est tout ce qu'on a envie de lire.

Passons au contexte de l'histoire. Nous retrouvons bien sûr Belly, une fille grandissante et plus mature que dans le tome précédent, mais qui était assez énervante, sa maman, son amie Taylor, et bien sûr, Jeremiah et Conrad mais plus de Susannah. Comme on voit le point de vue de Jeremiah en plus de celui de Belly, ça nous a permis d'encore plus nous attacher à lui.
Il ne va pas sans dire que cette histoire nous plonge directement dans l'esprit de l'été. Même en l'ayant lu en (presque) hiver, j'ai cru que j'était en été!

Maintenant, la couverture. Je préfère la couverture du tome 1 par rapport à celle-ci, car sur le tome 1, les personnages ont l'air heureux, mais sur le tome 2, il n,'y a que la personne devant que l'ont voit, et comme elle regarde vers le bas, on dirait qu'elle est triste. Bon, ok, ce n'est qu'un petit détail, mais ça m'a marqué, apparement.

Voilà, alors je conseille ce livre à ceux qui veulent lire dans une ambiance chaleureuse, et qui ont envie de lire un livre ni trop long, ni trop court. a noter qu'il vaut mieux avoir lu le tome 1 d'abord, pour mieux comprendre.

Ma note: 15/20

A voir aussi:





Chronique: L'été où 
je suis devenue jolie 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire